Qu’est-ce que le Plan d’Installation de Chantier, plus communément appelé PIC ?

plan installation chantier aluplex signaletique

Le Plan Installation de Chantier s’élabore lors de la Préparation du chantier.

Le plan d’installation de chantier permet d’optimiser la productivité d’un chantier tout en garantissant la sécurité des intervenants. Ce plan est un outil de signalisation ou signalétique précieux pour s’assurer du bon déroulement des travaux et la bonne organisation du chantier et réalisation d’un chantier de construction. Il permet de gagner en productivité et donc d’éviter les retards de livraison et d’éventuels surcouts. Il est à établir lorsque vous commencer à préparer le chantier. Qu’il s’agisse de travaux de terrassement ou travaux de démolition, il permet de suivre l’avancement des travaux et le planning.

plan installation chantier aluplex signaletique

Le plan d’installation de chantier est rédigé par l’entreprise, le responsable de chantier, l’architecte, le géomètre, le chef d’équipe ou le donneur d’ordre. Il regroupe l’ensemble des éléments fixes nécessaires à la réalisation du chantier et à l’accueil des intervenants. Généralement, le plan de masse est utilisé comme base de travail lors de travaux de construction ou travaux de terrassement.

Le PIC est un préalable nécessaire au commencement des travaux, il permet par exemple d’obtenir les autorisations administratives obligatoires. Il permet également d’organiser et d’optimiser les différentes zones des chantiers de construction, tout en s’assurant de la sécurité de tous.

Le plan d’installation de chantier doit comporter plusieurs éléments et informations obligatoires.

Le PIC comporte beaucoup d’informations quant au plan du chantier, mais également les matériels présents sur le chantier. Voyons ensemble la liste des mentions à porter sur votre plan d’installation de chantier :

  • Fond de plan (plan topographique et plan de masse)
  • Clôtures (type, hauteur et moyens d’accès au chantier)
  • Moyen de levage
  • Base de vie (réfectoire, sanitaire, vestiaires…)
  • Réseaux de chantier (eaux usées, eau potable, électricité, téléphonie)
  • Les flux (circulation piétonne, circulation engins, stockage, stationnement…)
  • Matériaux et matériels (aires de stockage)
  • Gestion environnementale (traitement des eaux usées et déchets)
  • Elévation générale, coupes des bâtiments et installations

Le fond de plan est la première étape importante. Il doit contenir le plan du terrain dans son état actuel, le plan topographique. Ensuite, il faut faire figurer sur votre document le plan de masse, il s’agit des bâtiments et ouvrages à construire.

Ensuite, vous devez indiquer la présence de clôtures sur le site de travaux. La règlementation française impose une fermeture complète du périmètre du chantier pour interdire l’accès du chantier au public. Vous devez donc indiquer sur votre PIC, le type de clôtures, qu’il s’agisse de grilles ou bacs aciers. Ensuite, il faut stipuler la hauteur des clôtures qui vont délimiter le chantier et prévoir également les indications de moyens d’accès au chantier.

Sur le PIC doivent apparaître également les moyens de levage. Vous devez placer la grue de chantier sur le plan.

Le PIC doit également contenir la base de vie conformément à la réglementation. Elle doit contenir des bungalows, des réfectoires, des vestiaires, des sanitaires, des bureaux, ainsi que tout module ou espace de vie supplémentaire demandé par le maître d’œuvre, chef de chantier ou conducteur de travaux. L’installation de cette base-vie doit prévoir les déplacements des ouvriers entre les bâtiments, les protéger des intempéries lors du passage d’un bungalow à l’autre, et exclure les bases de vie de toute zone de stockage de matériaux et surtout de survol de ces matériaux par la grue de chantier. Il s’agit d’un plan d’implantation des installations et aménagements de chantier en général réalisé par le maître d’ouvrage du gros-œuvre.

Le plan d’installation de chantier doit monter les réseaux de chantier. Le chantier ou installations du chantier doivent être raccordées aux eaux usées, eau potable, arrivée d’électricité, réseau de téléphonie et connexion internet. Le PIC doit montrer les points de raccordement à tous ces réseaux et doit être conforme aux règles du VRD. Il doit également montrer l’ensemble des raccordements, des canalisations de fluides, réseaux diverses et installation électrique. Le plan d’installation de chantier doit également prévoir la circulation des camions, des différents corps de métier, livraison des fournitures, des approvisionnements et véhicules des intervenants.

Les zones de circulation des personnes et des engins de chantier doivent être mentionnées sur le plan d’installation de chantier pour des raisons de sécurité et ce dans le respect des règles de circulation. Doivent être mentionnées également les zones de stockage et approvisionnement des matériaux, mais également les zones de traitements des déchets et zones de traitement des polluants. Doit être prévue également une zone de parking des véhicules des employés du chantier et plan d’évacuation si besoin est.

De plus, et c’est très important, le plan de chantier doit contenir les données d’élévation générale pour définir les altitudes des différents équipements et constructions du chantier. Il s’agit de préciser les hauteurs des différents installations de chantier : bâtiments BTP, grues, arbres, bâtiments voisins et centrale à béton.

Le plan d’installation de chantier doit contenir un maximum de coupes. Par exemple, il est important de montrer les points hauts des obstacles qui peuvent interférer avec les mouvements des grues et surtout les interférences possibles entre les grues elles-mêmes.

Ce document centralise beaucoup d’informations pour la réalisation de travaux, le suivi de chantier de travaux publics par tous les corps de métiers du BTP. Il est indispensable à la conduite de travaux.

Comme le PIC regroupe beaucoup d’informations, nous conseillons de l’imprimer sur un support grand format, voire très grand format.

Nous avons plusieurs formats de découpe à votre disposition. Nous l’imprimons sur du vinyl plastifié que nous posons soit sur du Forex® 3mm, soit sur du Dibond®. Le Dibond est un panneau multicouche composé de 2 tôles d’aluminium pre-laquées et thermo-collées de part et d’autre d’une âme en polyéthylène.

Nous pouvons également déposer un film Velleda® sur le vinyl afin de pouvoir écrire sur le Plan d’Installation de Chantier au marqueur.

plan installation chantier aluplex signaletique

De même, nous pouvons rendre le vinyle aimantable afin de pouvoir y poser des aimants.

D’autres options peuvent être demandées, comme l’ajout d’anneaux de classeur ou de pochettes plexi.

plan installation chantier aluplex signaletique plan installation chantier aluplex signaletique

Enfin, pour l’accrocher, nous pouvons rajouter des oeillets, des bandes adhésives ou aimantées au dos.

Cliquez sur le lien pour configurer les options de votre plan d’installation de chantier.